6

Yves Rocher a pété un plomb

La nouvelle publicité d’Yves Rocher est pour le moins surprenante, tant elle semble éloignée de l’image de la marque, de son coeur de cible et de sa signature “créateur de la cosmétique végétale”.

L’objectif de cette campagne, qui sera télévisée à partir du 8 mars, est certainement de faire parler d’Yves Rocher, voire de choquer. J’ai du mal à comprendre pourquoi une marque, traditionnelle et non réputée pour ses actions provocantes, s’immisce sur ce terrain. Qui plus est en utilisant un concept usé par trop d’utilisations.

Provoquer pour faire parler de soi n’a de sens que si le lien avec la marque est évident, que si la provocation vient renforcer positivement l’image de la marque. Dans le cas présent, non seulement le rapport à la marque semble des plus éloigné, mais en plus il va choquer le coeur de cible sans pour autant séduire une nouvelle clientèle.

Une campagne qui me semble manquer de sens, et dont je vous laisse juge :


Philippe Chouraqui