Yves Rocher a pété un plomb

Rédigé par Philippe Chouraqui | Classé dans Actualité, Humeur | le 06-03-2009

6

La nouvelle publicité d’Yves Rocher est pour le moins surprenante, tant elle semble éloignée de l’image de la marque, de son coeur de cible et de sa signature “créateur de la cosmétique végétale”.

L’objectif de cette campagne, qui sera télévisée à partir du 8 mars, est certainement de faire parler d’Yves Rocher, voire de choquer. J’ai du mal à comprendre pourquoi une marque, traditionnelle et non réputée pour ses actions provocantes, s’immisce sur ce terrain. Qui plus est en utilisant un concept usé par trop d’utilisations. 

Provoquer pour faire parler de soi n’a de sens que si le lien avec la marque est évident, que si la provocation vient renforcer positivement l’image de la marque. Dans le cas présent, non seulement le rapport à la marque semble des plus éloigné, mais en plus il va choquer le coeur de cible sans pour autant séduire une nouvelle clientèle.

Une campagne qui me semble manquer de sens, et dont je vous laisse juge :


 

Commentaires (6)

tout a fait dacord moi ki travail en tant qu estheticienne pour yves ca craint grave c n’importe quoi

Amira > Bonjour et merci pour votre commentaire. Je serais curieux de connaître les réactions de vos clientes.

En effet, c’est du n’importe quoi. Je suis très décue de cette campagne. Qu’Yves Rocher fasse la pub de l’écologie, de la protection animale (pas de test sur animaux) mais de la sensualité, voire du sexe, quel rapport avec les produits de beauté… Le bien-être ? c’est choquant. Que chaque chose reste à sa place.

Perso, j’aime bien cette campagne. Yves Rocher contre bien la crise grace à son réseau et ses prix compétitifs, et sa principale faiblesse pour une nouvelle clientèle est son manque de sex appeal… Cette pub me parait alors parfaite.
Quand à la clientèle existante, si elle se détourne de cette marque car choquée, vers qui irait elle ?

Yann > Penses-tu vraiment que pour donner du sex appeal à une marque, il suffit de faire une pub comme celle-là ? N’est-ce pas un peu facile, décevant et surtout inutile si cela se limite à un film et n’est lié à aucune autre action structurante pour la marque ?

Quant à considérer que l’on peut choquer sa clentèle existante parce qu’elle n’a personne d’autre sur le marché vers qui se tourner, je ne peux pas croire une seconde qu’ils ont raisonné ainsi tant c’est irrespectueux et prétentieux.

Soyons attentifs sur la suite, nous y trouverons peut-être les réponses qui m’ont éhappées pour le moment.

yves rocher est une très bonne marque et acquière d’une grande qualité lié au produit !! donc arétez de critiquer !! bande de con !!

Rédiger un commentaire